Andrew Taylor Still (1828-1917)


Le docteur Andrew Taylor Still est né en 1828, à Jonesboro, en Virginie. Il est le fils d'un homme très polyvalent, à la fois pasteur, médecin et pionnier. En 1837, son père acheta une ferme dans le Missouri et toute la famille y mena la vie très rude des pionniers de l'Ouest américain.

Au contact de la nature, Andrew a développé des facultés d'observation hors du commun. Il a eu la chance de constater, alors qu'il n'avait que 10 ans, un fait de grande importance pour sa santé et qui guidera en partie sa future carrière. En effet, atteint de migraines extrêmement douloureuses, le jeune Still avait pris l'habitude de tendre, entre deux arbres, une double ficelle de chaque côté des troncs. Il installait ensuite une couverture sur ces deux ficelles et s'allongeait sur le sol en posant sa nuque sur l'une des cordes. Très vite, la douleur disparaissait.

Durant les années 1850, Still a complété sa connaissance de l'anatomie et de la physiologie en disséquant des centaines de cadavres. Bien plus tard, après avoir fait des études médicales au College of Medecine and Surgery à Kansas City, il a ainsi compris que la corde inhibait le fonctionnement du nerf grand occipital et permettait une totale détente du cou. Les relations existant entre le trouble structurel, le trouble de la fonction et la maladie ont ensuite été très vite établies.

Aimant la mécanique et ayant un esprit très curieux, Still a aussi fait des études d'ingénieur, et a inventé et perfectionné plusieurs machines agricoles.

À la fin de la guerre en 1865, une épidémie de méningite cérébro-spinale lui enleva trois de ses enfants. Cet événement douloureux semble déterminant dans sa prise de conscience des limites d'action de la médecine classique et des médicaments.

Socialement reconnu en tant que médecin, Still a fait don à la Ville de Kirksville, au Missouri, d'un grand terrain pour y créer une université.

L'ostéopathie a pris naissance à la suite des réflexions de ce médecin qui s'est mis à douter, dès 1865, de la médecine traditionnelle. Dans son désarroi, sa seule certitude était que Dieu ne pouvait avoir laissé sa créature la plus parfaite sans défense naturelle. Docteur Still se mit donc à étudier le meilleur moyen pour préparer l'homme à affronter la maladie, car il était convaincu que : « Lorsque toutes les parties du corps humain sont en ordre, nous avons la santé. Quand elles ne le sont pas, c'est la maladie. Le travail de l'ostéopathe est de rétablir une situation normale dans l'organisme à partir d'une situation anormale. Il en résultera la santé. » (Osteopathy Research and Practice, 1910, Andrew Taylor Still)

L'école d'ostéopathie d'Andrew Taylor Still
En 1892, Still fonde l'école américaine d'ostéopathie à Kirksville, laquelle existe encore aujourd'hui. Considérant le contexte social d'alors, il fait preuve d'audace et d'ouverture d'esprit en ouvrant les portes de son école aux femmes et aux Noirs. Vers 1900, une infirmerie et un hôpital sont également ouverts. De nombreuses écoles d'ostéopathie ont ensuite été créées dans plusieurs États américains.

Still écrit sur l'ostéopathie
Still a publié quatre livres : Philosophy of osteopathy, Autobiography, Research and practice of osteopathy et Philosophy and mechanical principles of osteopathy.

 

Vous aimeriez devenir ostéopathe ? Pourquoi pas maintenant ?

inscrivez-vous